Les yeux dans le vide 

Mon regard hasardeux s’est arrêté sur une petite fille pleine de vie et d’énergie.

Ai-je jamais été aussi heureuse au cours de mon existence?

Y a-t-il plus grande joie qu’une matinée pluvieuse durant laquelle, bottes aux pieds, on court, on marche  et on saute dans les flaques d’eau laissées par la pluie?

La pluie ou l’orage? Je ne sais pas.

Je ne sais plus, j’ai tout oublié d’une vie comblée de rires et de douceur le jour où mon cœur débordant de toi s’est vidé pour laisser place à l’ampleur de ton absence.

Ce néant qui rempli ma tête et vient troubler ma respiration.

Mais il paraît qu’après la pluie vient le beau temps.

Un vendredi cette tornade a fait irruption dans ma vie. 

Tourbillons, bourrasques et éclairs de bonheurs ont soudainement fait battre mon cœur asséché par trop de tristesse et de regrets.

Je te vois dans ses éclats de rire et lui parle de toi. 

Comme tu aurais aimé jouer avec elle sous la pluie.

Cette pluie absolument nécessaire que je mélange désormais à tous ces rayons de soleil pour voir timidement apparaître ce bel arc-en-ciel au détour d’un regard que je laisse se poser sur ta petite fille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *