Maman Web entrepreneur : organisation ou explosion ? - Debynski

Maman Web entrepreneur : organisation ou explosion ?

Maman Web entrepreneur : organisation ou explosion

maman web entrepreneur organisation ou explosion
Enregistre cet article 📌

J’ai le plaisir de te proposer l’article rédigé par Catherine de French Facile !

Bonne lecture 📚

Table des matières

Tu veux devenir une maman Web entrepreneur mais tu te demandes si tu pourrais vraiment t’organiser ?

Je te raconte un peu…

Il y a 11 ans, j’étais traductrice et correctrice freelance sur le Web et je n’avais pas d’enfants.


Je pouvais faire nuit blanche, manger sur le pouce ou aller bosser à la bibliothèque avec une copine.

J’étais libre.

Puis bébé un, deux et trois ont débarqué et j’ai tout arrêté pour eux.

J’ai repris mon activité de mompreneur (ou mampreneur) quelques années plus tard car j’avais besoin de me réaliser professionnellement.

J’étouffais dans ce rôle, pourtant noble, de femme-maman.

J’avais soif de challenges (et pas du genre faire la liste des menus de la semaine).

Mais en même temps, je cherchais un emploi idéal pour une mère de famille à la maison, plutôt un travail à mi-temps et bien sûr un métier compatible avec les horaires scolaires.

Dur, dur !

Par hasard, je suis devenue maman bloggeuse, puis rédactrice Web SEO et je travaille actuellement à la création d’une formation en ligne.

Quand on est une maman Web entrepreneure : ORGANISATION.

C’est le maître mot.

Car le temps est précieux, et encore plus pour nous.

La clé, c’est donc l’organisation (l’adaptation aussi) et un mental d’acier.

Dans cet article, je te raconte comment j’essaye de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Comment je m’organise à la maison, avec les enfants et au travail pour avoir une vie heureuse et épanouie et réussir mon business en ligne.

Les meilleurs métiers (en ligne) pour la vie de famille

Il n’existe pas un travail idéal à domicile pour les femmes.

Tout dépend de tes goûts et de tes compétences.

Mais bonne nouvelle ! Tu peux travailler sur internet parfois sans diplôme, sans expérience et sans investissement économique.

Forme-toi sur internet chez les grosses pointures de ton domaine et mets-toi tout de suite au charbon. Ça te permettra d’appliquer ces nouvelles connaissances et de gagner rapidement ta vie en ligne.

Quand j’ai commencé sur le Web, je ne connaissais que la pub. Tu peux gagner de l’argent avec la publicité sur ton site Web mais il faut que le site soit extrêmement populaire et visité pour en vivre décemment.

Pareil si tu as l’intention de devenir une influenceuse et de promouvoir les produits des grosses boites. Il te faudra une énorme communauté en échange de revenus très moyens.

Tu aimes écrire ? Tu peux devenir maman bloggeuse, rédactrice Web (SEO), copywriter ou encore correctrice. Et pas besoin d’être Molière pour s’y mettre. Quoique… tu peux aussi écrire et autoéditer tes romans sur Amazon.

Ton truc, c’est les formes et les couleurs : Tu peux devenir graphiste freelance, web designer, infographiste ou même illustratrice.

Tu adore la technique : les métiers de développeuse Web et de webmaster sont peut-être pour toi.

Tu connais les réseaux sociaux comme ta poche : Il y a un métier en vogue et très demandé, c’est celui de community manager.

Tu veux faire un peu de tout ça : tu seras peut-être assistante virtuelle, une sorte de secrétaire Web couteau suisse.

Tous les jobs cités ci-dessus sont généralement des postes freelances. Tu travailles donc pour une entreprise ou un.e entrepreneur.

Mais tu peux aussi lancer ton propre business sur internet et vendre des produits matériels ou des produits digitaux et du coaching.

Certains ont réussi en ligne grâce à l’affiliation, c’est-à-dire recommander les produits des autres et toucher une commission.

Le monde se digitalise à une vitesse folle. C’est le moment de sauter dans le train si tu cherches une reconversion professionnelle qui convient à ta vie de femme et maman.

Maman Web Entrepreneure : organisation au travail

Définis ton activité. Qu’est-ce que tu veux faire et ne pas faire ?

Il y a énormément d’opportunités en ligne. Réfléchis à ce que tu désires avant de te lancer dans tous les sens sinon tu perdras énormément de temps et d’énergie.

Est-ce que tu veux être freelance, faire de l’affiliation ou monter ton propre business et vendre tes formations ?

Est-ce que tu veux te montrer ou pas ?

Quelle est l’expertise que tu vas pouvoir monétiser : le graphisme, la couture, l’IEF ?

À qui vas-tu vendre ? À des particuliers, des entreprises, des femmes, des entrepreneurs ou des passionnés de jardinage ?

Moi, par exemple, j’ai été autrefois dans la vie palpable : professeur de français et traductrice/correctrice.

Puis, je me suis formée à la rédaction Web SEO et au copywriting.

J’ai donc décidé de proposer sur le Web : mes services de rédaction Web SEO, copywriting (et correction à mes heures perdues) aux entreprises et aux infopreneurs.

Tu peux retrouver mes services ICI.

En parallèle, j’ai voulu lancer ma propre boîte avec www.frenchfacile.com et je suis en train de préparer une formation en orthographe-grammaire-conjugaison.

Ceci dit en passant, j’ai réussi à construire l’écosystème de ce projet grâce aux excellents conseils d’Emma d’Ambitions Féminines. J’ai attentivement suivi son programme Ambition Formation qui est une vraie pépite.

Je te conseille vivement de jeter un œil à ses deux tutos gratuits :

Bref.
La suite steuplait
Heu oui, revenons-en à nos moutons.

Quelles sont les grandes étapes pour réussir ce projet ?

Au cours de ton voyage entrepreneurial sur le net, tu te rendras vite compte qu’il vaut mieux respecter certaines étapes logiques pour que ton activité se développe bien. En voici quelques-unes :

✔️ Aider ta cible en créant du contenu gratuit sur différentes plateformes comme Instagram, Facebook ou You Tube dans le but de monter une audience qualifiée.

✔️ Si tu es freelance : chercher des clients sur LinkedIn, 5euros.com, Instagram et prospecter par email.

✔️ Régulariser ta situation d’auto entrepreneur selon ton pays, ouvrir un compte en banque et t’inscrire sur PayPal ou Stripe.

✔️ Créer ton site web/blog. Moi, je suis fan de Thrive Suite que j’utilise depuis 3 ans et je t’en parle ICI.

✔️ Rédiger sur ton site.

✔️ Utiliser Pinterest pour promouvoir tes articles de blogs.

✔️ Écrire des articles invités pour te faire connaître et améliorer ton référencement sur Google.

✔️ Créer un bonus gratuit pour capturer l’email de ta cible.

✔️ Utiliser un autorépondeur pour l’envoi d’emails automatiques. Moi, j’ai choisi MailerLite qui est gratuit sous 1000 abonnés. Très pro et pratique pour débuter.

Te former 

J’ai passé des heures à gratter des infos gratuites sur le net. C’est possible mais ça prend un temps fou et il faut faire le tri.

Et puis, j’ai suivi Ambition Formation d’Ambitions Féminines.

Ça m’a vraiment boostée. Je tenais enfin un guide et un mode d’emploi pour réussir en ligne.

Tu peux jeter un œil sur ses 2 ateliers gratuits que je t’ai déjà mentionnés plus haut.

Mon conseil : Ne t’éparpille pas avec 10 formations. Choisis-en UNE bonne et mets en pratique (ça paraît simple, dis comme ça…).

Encaisse tes premiers revenus 

Ne tarde pas. Essaye de monétiser rapidement pour te prouver que c’est possible et redoubler de motivation.

Et dis-toi : Imparfait vaut mieux que pas fait.

Du soir ou du matin ? Dors peu si tu le peux…

Apprends à connaitre ton rythme. Es-tu plus productive le soir ou le matin ?

Quels sont tes créneaux libres pour travailler ? Pendant la sieste du petit, quand ils sont à l’école ou enfin tous au lit ?

Pas de notifications ni de réseaux sociaux à tout va 

De manière générale, coupe toutes les notifications de ton téléphone. C’est toi qui décide d’aller consulter tes emails, Instagram et WhatsApp, pas le contraire.

Éteins carrément ton téléphone quand tu t’installes au bureau pour travailler.

Productive, OK. Mais comment ?

Concentre-toi sur la mission la plus importante puis passe à la suivante sans être trop perfectionniste.

Travaille sur ton ordi plutôt que sur ton téléphone.

Tu peux organiser tes tâches avec des applis comme Notion ou Evernote.

Tiens le cap !

Reste constante et essaye de travailler un peu chaque jour afin de rester motivée et de ne pas perdre le fil de tes idées et de tes actions.

Perso, je travaille 2h par jour de 5h30 du matin à 7h30 et parfois 1h en après-midi pendant la sieste de la cadette (mademoiselle est encore avec moi H24). À 7h30, je réveille les grands pour l’école.

C’est peu mais sur une durée d’un an, ça fait tout de même 1080 heures de travail !

Non négligeable.

Ne te laisse pas bouffer par les réseaux sociaux :

Créer du contenu sur les réseaux sociaux et avoir des followers, c’est bien.

Mais ce n’est pas ton but ultime.

Automatise la publication de contenu avec Later ou la suite Facebook Business (conseil à moi-même).

Ne checke pas tes vues et commentaires toute la journée, c’est une perte de temps et ça va t’épuiser.

Dédies-y 1h par jour, puis éteins.

Regroupe les actions similaires. Ça va te faire gagner un temps incroyable

Par exemple :


– Le 28/06, tu vas créer toutes tes publications Instagram pour le mois de juillet et les envoyer sur ton outil de publication.

– Le 10 de chaque mois, tu vas payer tous tes affiliés.

– 1 fois par mois, tu vas créer 4 vidéos You Tube pour en avoir une à poster chaque semaine.

– Deux fois par semaine, tu vas répondre à tous tes mails.

– Etc.

Crée ton réseau

Entoure-toi d’autres entrepreneures avec qui tu pourras discuter business et peut-être collaborer.

Évite les rabat-joie qui insinuent que tu n’y arriveras jamais. Réfléchis, agis et persévère.

Interagis et communique avec ta communauté. Tu es leur conseillère et bonne copine.

Pour ne pas imploser : déléguer

Dès que ton entreprise te rapporte et que la charge de travail se fait (trop) ressentir, n’hésite pas à engager : une assistante virtuelle en priorité et pourquoi pas un.e webmaster, une graphiste et une rédactrice.

Maman et Chef d’entreprise avec des enfants dans les pattes

Parlons des enfants, du mari et du foyer…

L’éducation de mes enfants est primordiale pour moi et je ne veux surtout pas les délaisser.

Je suis responsable de mes enfants mais je ne me sacrifie pas pour eux. Je préfère être un modèle d’épanouissement et de réussite.

Pas d’enfants-rois

Ils participent activement à la vie familiale : débarrasser la table, ranger leur chambre, et même beaucoup plus. J’espère ainsi qu’ils deviennent débrouillards, courageux, serviables et moi, ça me fait gagner un temps fou.

Lever le pied

J’accepte de ne pas travailler autant que je le voudrais. Je m’adapte. Chaque jour est différent, avec son lot de surprises.

Lundi : Pipi au lit et réveil nocturne m’ont empêchée de commencer à bosser à 5h30 du mat’.

Mercredi : Bébé fait une sieste royale de 3h. Mais qu’est ce qui lui prend ? C’est la fête, je bosse.

Jeudi : Ah ! en fait, bébé a une otite. Moi aussi, je commence à me sentir grippée…

Dimanche : Belle-maman passe la journée à la maison, les enfants ont des devoirs et je me libère une seule petite heure le soir sur l’ordi.

C’est ça la réalité…

Travail ou famille, pas les deux en même temps

J’essaye qu’on passe des moments de qualité ensemble.

Quand on regarde un film, on fait un jeu de société ou une sortie à la forêt, je suis DISPO à 100 %.

Quand mon fils me raconte son match de foot, je ne suis pas scotchée sur l’écran de mon smartphone à répondre à truc-bidule.

Est-ce que j’aimerais qu’il fasse de même à 17 ans ?

Pareil au boulot : Je bosse quand ils ne sont pas là ou s’ils dorment. Je ferme la porte du bureau et je me concentre à 100 % sur ma tâche.

Tu arrives à travailler en étant interrompue toute les 10 min ? Maamaan, j’ai finiiiiiiii…

Où les caser ?

Ose demander un coup de main, ce n’est pas de la faiblesse.

Le papa peut se charger seul des enfants et il s’en sortira très bien.

Les grands-parents sont généralement ravis de s’occuper de leurs petits-enfants de temps en temps.

Tu peux aussi faire appel à une nounou ou une baby-sitter de confiance.


Et pourquoi pas s’entraider avec une autre maman en gardant les enfants de chacune à tour de rôle ?

Activités extrascolaires

Plus de culpabilité si tu (dé)laisses tes enfants pour une activité intéressante.

Ils peuvent choisir leurs loisirs (tu as le droit de les manipuler influencer un peu).

C’est fait ? Ils sont inscrits au karaté ? Pense à rester dans le secteur afin de ne pas perdre de temps dans les transports.

Tu peux t’installer sur place avec ton PC pendant leur cours ou revenir travailler à la maison.

Profiter de chaque moment sans eux pour bosser

Si ton business n’est pas encore bien lancé, travailles-y à fond.

C’est ta priorité numéro 1.

Profite de chaque minute sans tes enfants pour travailler ou te former.

Pas question de faire le grand ménage, les courses ou la cuisine quand tu es seule.

Tu peux réaliser toutes ces tâches en leur présence et avec leur aide. Si, si …

Ne pas culpabiliser

Après 8 ans « au service » de ma petite famille, je ne culpabilise pas de prendre du temps pour moi.

Évidemment, je suis une gentille maman et une cuisinière hors pair (hum ) mais j’aimerais être aussi, pour mes enfants, un exemple de femme forte, épanouie et courageuse.

Je travaille également pour qu’on ait tous un meilleur train de vie.

Bientôt, je serai capable d’enseigner à mes enfants tout ce que j’ai appris du webmarketing et du travail en ligne.

Et ça, ils ne l’apprendront pas à l’école.

Travailler à la maison avec bébé

Je ne suis pas de celles qui croient qu’on peut installer bébé sur son tapis de jeux dans un coin du bureau et travailler sur l’ordi un peu plus loin.

Parce que j’ai essayé.

Ça marche 5 min.

Puis il chouine, attire mon attention et pleurniche.

Résultat : je n’arrive ni à me concentrer, ni à être productive. En plus, j’en veux à mon bébé et je me sens une mauvaise mère.

Si tu as un bébé, tu vas plutôt devoir t’adapter à son rythme. Tu peux travailler quand il dort ou s’il est gardé de temps en temps (et c’est OK).

Attention à la fatigue ! Surtout si tu allaites, take it easy et repose-toi quand tu en ressens le besoin. Ton bébé grandira vite et te laissera bientôt plus de temps à accorder à ton travail en ligne.

Que faire pendant l’allaitement ?

Si tu te sens coincée pendant des heures avec ton bébé et le coussin d’allaitement, c’est l’occasion de te former. Tu peux lire et regarder des vidéos éducatives sur le marketing digital ou sur ton domaine d’expertise afin de professionnaliser.

Soyons honnêtes…

J’ai commencé à me former et à installer les fondements de mon business avec un bébé à la maison (sans crèche, ni gardienne).

Mais mon activité n’a décollé que quand tous mes enfants étaient (enfin) casés à l’école.

Donc, no stress.

Maman travaille à domicile : organisation du foyer

Parce qu’on n’aime pas la poussière et les raviolis en boîte…

Engager une femme de ménage

Je sais que certaines n’en ont pas les moyens (au début) ou n’aiment pas qu’une autre plonge les mains dans le foyer.

Pourtant, c’est simple et efficace.

Celles qui arrivent à lâcher prise engagent même une cuisinière.

Mon rêve !

Des machines à ton service

Si ce n’est pas encore fait, investis dans un lave-vaisselle, un sèche-linge et un bon aspirateur.

J’ai acheté un lave-vaisselle sur le tard… Quelle invention merveilleuse ! Et les mots me manquent.

Les podcasts

Si malgré tout, tu dois te coltiner les corvées, profite de ce temps pour te former.

Et n’oublie pas les podcasts de Déborah !

Fais le deuil de la femme parfaite

Difficile d’être girl boss, fée du logis et cordon bleu à moins d’y laisser sa santé.

Tu n’es pas un robot. Sois patiente et tolérante envers toi-même.

Concilier travail et famille : Optimiser son temps à la maison

L’avantage d’être auto entrepreneur à la maison pour une maman c’est de gérer tout au même endroit : les tâches ménagères et le travail en ligne.

Sans parler du temps que tu ne passes plus dans les transports pour aller au boulot.

C’est vraiment un luxe !

Ton dernier cours tarde à se télécharger sur la plateforme ? Ça te laisse 10 min pour ramasser et replier le linge.

Ça, c’est fait.

Tu dois préparer le repas du soir ? Profites-en pour te former avec des podcasts, livres audio ou une formation en mp3 dans les oreilles.

Tu dois faire des démarches administratives ou aller chez le médecin ? Tu as enfin la possibilité de t’y rendre en milieu de journée et d’éviter la queue du samedi. Non seulement ça te fera une pause dans ta journée de travail à domicile mais en plus tu en profiteras pour répondre aux MP et commentaires de tes publications sur Instagram.

 

Prendre du temps pour soi quand on est maman entrepreneure

Ton business en ligne et ta famille prennent beaucoup (beaucoup) de place.

Si tu en es à rêver d’une bonne douche au calme ou d’un repas sans interruption : Alerte rouge.

Tu as le droit de t’accorder des moments de détente qui te font plaisir.

Ça va te booster et recharger tes batteries.

Tu seras plus zen et dispo avec tes enfants. Tu ne leur en voudras plus de t’accaparer tous le temps car tu auras déjà eu ton me time.

Tu auras l’esprit plus clair au travail. Tu seras plus motivée et productive. Tu auras peut-être même de nouvelles idées pour ton activité de maman entrepreneure.

Choisis quelque chose qui te fera vraiment plaisir !

Perso, j’aime faire du sport. Ça me permet d’évacuer physiquement les mauvaises émotions : stress, anxiété, colère, frustrations et de me sentir mieux dans mon corps.

Certaines salles de sport mettent à ta disposition une petite garderie pour ton bébé si besoin.

Je préfère aussi les activités en plein air afin de m’oxygéner et de sortir de la maison (lieu de vie et de travail) pour voir d’autres horizons : promenades à la mer ou en forêt, équitation, …

Tu peux aussi prendre tes enfants et passer d’agréables moments de détente avec eux : emmène-les dans un espace de jeu ou un parc sécurisé et tu pourras bouquiner tout en les surveillant du coin de l’œil ou papoter avec une copine.

Tu es un être social : N’oublie pas que la meilleure partie de ta vie se trouve autour de toi, pas derrière l’écran. Passe du bon temps avec tes parents, tes amies et ton conjoint.

Du poil aux pattes, en pantoufles, pyjama et les cheveux ébouriffés du matin au soir devant ton ordi ?

Tu peux aussi te réserver une séance par mois chez l’esthéticienne et penser à rendre visite à la coiffeuse. Tu te retrouveras enfin en tant que femme active qui prend soin de son apparence. Et monsieur ne sera pas en reste.

Et toi, maman entrepreneur ou même salariée, comment tu t’organises à la maison et au travail ?

Si tu as des pépites à partager, explique-nous tout ça en commentaires car on en a toutes besoin.

Je te souhaite beaucoup de plaisir et de succès dans ta vie personnelle et entrepreneuriale.

Amicalement,

Catherine

Rédac’Web SEO et Copywriting

Formatrice en orthographe

www.frenchfacile.com

Et retrouve Catherine sur Instagram >> ICI <<

SMS

Tes Ressources

Tu veux profiter de mes ressources Social Media toutes compilées au même endroit?

Inscris-toi à la liste d’attente pour la SMS et obtiens ton tarif exclusif lors de la prévente !

1 réflexion sur “Maman Web entrepreneur : organisation ou explosion ?”

  1. Ping : Graphiste et introvertie : fais de ta personnalité une force -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *