Mumpreneur avec une maladie auto-immune? 3 choses qui vont te rebooster!

Aujourd'hui, j’ai envie d’aborder un sujet un peu spécial avec toi: comment vivre ta vie de mumpreneur avec une maladie auto-immune ?

Faut-il choisir? Faut-il renoncer? Tant de questions que tu t'es déjà posées et auxquelles j'ai tâché de répondre dans cet article 🤓 

Alors si tu souhaites découvrir mes 3 petites astuces au quotidien pour tenir le coup, et qui pourraient bien te rebooster aussi, c’est par ici!

mumpreneur_avec_une_maladie_auto_immune

Pas le temps de lire cet article tout de suite?

Enregistre-le pour plus tard en l'épinglant sur Pinterest 📌

Ta vie de Mumpreneur avec une maladie auto-immune

Être Mumpreneur est un « job » qui n’est pas de tout repos! Entre les clientes, les devoirs, les repas, les courses, les copines, bref: la vie, il y a de quoi perdre la tête! 

Ajoute à cela une maladie auto-immune, chronique et invisible par-dessus le marché, et c’est le pompon!

Et bien… je te dis « Welcome dans mon quotidien » 🥳

Diagnostiquée « Hashimoto » depuis près de 8ans maintenant, ma vie est rythmée de coups de mou, mais on s’y fait!

Avant de te faire le plan d’une journée type et te donner mes petites astuces, laisse-moi te parler de ces maladies

Une maladie auto-immune c’est quoi?

Une maladie auto-immune (ma version de la chose, pas celle du Larousse 🙈) c’est lorsque ton système immunitaire ne perçoit plus les constituants normaux de l’organisme comme des « amis » mais qu’au contraire il s’attaque à eux…

En gros, si ça devait être un film on pourrait le titrer: « nos défenses nous attaquent! »

Ces maladies sont considérées comme chroniques et leur petite subtilité supplémentaire c’est qu’elles sont (la plupart du temps)… invisibles!

Alors quand tu es plutôt de nature souriante et pas du style à étaler ta vie privée, difficile de s’imaginer que tu es en souffrance « dans » ton corps.

Parmi les maladies auto-immunes les plus connues, on retiendra: la maladie de Crohn, de Basedow, Thyroïdite de Hashimoto, Lupus Systémique, Diabète de type 1 ou 2, Sclérose en plaques, et bien d’autres encore.

Elles ont quasiment toutes un traitement qui permet de vivre avec mais ça n’est pas pour autant que tous les symptômes disparaissent. Quelques fois, ces médicaments servent « juste » à faire fonctionner le corps correctement mais le reste de caractéristiques de la maladie est toujours présents.

HypothyroÏdie de Hashimoto

Aussi appelée Thyroïdite de Hashimoto… 

Dans cet article c’est particulièrement de celle-ci que je te parlerai parce que c’est celle que je connais le mieux.

Ici, mon système immunitaire ne veut plus comprendre que les hormones libérées (en petite quantité…) par ma thyroïde sont plutôt sympas et donc il envoie des anti-corps les attaquer… Mouais… Pas cool.

Parce que ça crée toute une série de dérèglements au sein de mon organisme…

Prise de poids, insomnie, fatigue constante, irritabilité, etc.

Bon… Comme on dit, il y a un bien dans toute chose!
En "vivant" cette maladie, j’ai appris à écouter mon corps.
Et j’ai aussi développé une autre activité, un side hustle comme j’aime dire, pour aider les femmes qui comme moi ont rencontré toutes sortes de problèmes à cause de leur thyroïde.

ThyroWeightSisters est une communauté de femmes qui souhaitent se sentir mieux dans leur corps, malgré la maladie.

Je pense avoir pris une dizaine de kilos à cause d’Hashimoto. Impossible de perdre le moindre gramme alors que je faisais hyper gaffe à mon alimentation!

Un jour j’en ai eu assez de « juste » prendre mon médicament le matin et d’attendre en espérant très très fort que ça passe!

J’ai suivi une formation en naturopathie, une autre de cupping therapy, une autre de psychologie qui arrive, et j’ai décidé de mettre en place un programme qui m’a permis de perdre du poids et de me sentir mieux dans mon corps mais surtout dans ma tête!

Une journée type de Mumpreneur avec une maladie auto-immune

Une journée type avec Hashimoto (qui pourrait être adaptée à toute autre journée type de Mumpreneur avec une maladie auto-immune) ressemble aux journées de n’importe quelle autre mumboss, sauf qu’elle démarre bien souvent avec un médicament.

Si tu l’oublies, c’est parti pour une journée au ra-len-ti! Généralement, je laisse le mien à côté de mon réveil comme cela: pas (trop) de risques.

Ensuite tu dois t’occuper pendant 30 minutes (pas trop compliqué #viedemaman: sac de l’école à préparer, petit déjeuner de la tribu, etc) parce que ton super médicament ne peut pas être mélangé à d’autres aliments ni quoi que ce soit pendant ce laps de temps sous peine de voir son efficacité réduite (et tu ne veux pas que son efficacité soit réduite 😂)

Finalement, tu prends bien souvent ton petit déjeuner seule parce que tout le monde est parti ou a déjà terminé le sien 😬

Le temps d’un petit brin de ménage, il est temps de te mettre au boulot. 

Cela va te demander un peu plus de concentration que pour d’autres parce qu’Hashimoto vient avec son lot de troubles de la mémoire.

Qu’à cela ne tienne, tu es équipée d’un agenda ultra kawaii et/ou girly pour t’aider dans ton organisation!

Tu es parvenue à atteindre le bout de cette journée en une seule pièce? Bravo! (Je sais que tu as pris du café en intraveineuse 🤫)

Nouvel effort de concentration optimal avec le retour des enfants pour dialoguer et échanger sur la journée de chacun.

L’heure du coucher… Tu vas croiser ta petite demi-heure de culpabilité parce que tu n’auras pas été assez patiente à ton goût face aux multiples demandes de dernière minute des enfants… Merci l’irritabilité.

Et puis, voici enfin venue l’heure d’aller te coucher. Alors là… C’est une chose parmi les plus étonnantes que j’ai pu observer: la fatigue te ronge, tu ne rêves que de ton lit toute la journée mais là: impossible de dormir! Parce que oui, Hashimoto vient aussi avec son lot de troubles du sommeil…

Le lendemain? Rebelote! 

Ces 3 petites astuces qui devraient te rebooster

Je sais que ce tableau n’est pas des plus attrayants mais avec quelques aménagements, tu pourras t’en sortir comme une chef!

Voici donc, comme promis, trois choses qui m’aident au quotidien à tenir le bon cap, et qui je l’espère pourront aussi te rebooster!

L’organisation

Si tu es organisée, tu vas t’épargner pas mal de galères! C’est déjà le cas pour les personnes qui ont toute leur tête, pour les mumpreneurs de façon générale ça aide aussi beaucoup mais alors si en plus tu as une maladie auto-immune sur le dos, c’est indispensable!

Tu peux fonctionner numériquement ou sur papier. Pour ma part, j’ai greffé mon agenda papier à ma main 😅

J’aime le fait d’écrire les choses à la main et ça les fixe déjà un peu dans ma mémoire, ce qui n’est pas de refus!
Je trouve cela simple à modifier et c’est tellement joli que ça me met de bonne humeur rien qu’en le consultant! 

Tu trouveras d’ailleurs tout ce que j’utilise en terme de papeterie dans ma rubrique outils #stationeryaddict

Si tu es dingue de carnets, tu peux en utiliser un pour chaque bulle de ta vie: un pour ton organisation dans la maison, un autre pour tout ce qui concerne le boulot, un différent pour la paperasse, etc.

Personnellement, j’utilise un agenda pour TOUT (histoire de centraliser) et j’ai plein de carnets de notes pour mes idées, projets, avancement dans les formations, etc.

En parlant d’idées: note-les quand elles te viennent! Rien de plus frustrant que d’avoir l’idée du siècle, tu sais celle qu’il est IMPOSSIBLE que tu oublies et de ne plus s’en souvenir quelques minutes après #vismavie​

Alors les post-its peuvent t’aider, ne les néglige pas 🙃

Limiter le stress

En t’organisant comme expliqué dans le point précédent, tu diminues déjà considérablement un apport en stress, puisque tu libères un peu de charge mentale.

Au fait, savais-tu que la fonction première du cerveau était d’analyser pour ensuite exécuter? À aucun moment le pauvre n’a signé pour remplir le rôle de post-it à long terme! 

Donc tout ce que tu peux noter pour alléger ton cerveau, note-le, cela te permettra d’être plus efficace dans le traitement des données et dans tes prises de décisions.

Ensuite, pense à toi! Il va falloir que tu trouves une activité qui te relaxe et te vide la tête de tout ce stress accumulé. 

Que tu aies envie de frapper dans un sac de boxe, de faire du cheval, de faire du crochet, de lire, etc: tout est ok si et SEULEMENT SI tu le fais en mode « cool » et pas en mode « compétition » (oui oui je te vois 👀)

Il faut s’oxygéner, prendre un bol d’air frais en pleine nature, respirer l’air iodé de la mer, peu importe pourvu que ça te fasse du bien et que tu te sentes relaxée. Fais le régulièrement!

Pour le moment, j’ai l’avantage d’habiter juste à côté d’un parc qui donne sur une forêt: j’aime beaucoup y faire des balades à vélo ou marcher dans les bois et entendre le bruit des feuilles craquer sous mes pas.

Ça me détend, me vide l’esprit et me permet de diminuer de façon importante l’irritabilité qui peut pointer le bout de son nez au fil de la journée.

Dormir

De nouveau, ce conseil est valable pour tout le monde mais encore plus pour les mumpreneur avec une maladie auto-immune…

Évidemment, avec les troubles du sommeil liés à beaucoup de ces maladies, ce n’est pas évident mais quelques clés peuvent t’aider à adopter un bon rythme et à passer le cap de la grosse fatigue au quotidien.

  • Ne mange pas trop lourd le soir (et pas trop tard!) Si tu peux prendre ce que j’appelle ton « vrai repas » (celui qui te fait plaisir et où tu manges généralement un peu plus) en début d’après-midi et favoriser un light meal le soir c’est le top!
  • Évite toute source de stress avant d’aller te coucher (boulot, films, séries, discussions importantes, décisions à prendre, etc)
  • Essaye de te coucher à heure fixe et pas trop tard (si tu peux calculer une moyenne de 7 à 9 heures de sommeil par nuit c’est parfait!)
  • Mets en place un rituel pour que ton corps comprenne que tu te prépares à passer en mode dodo. Tu peux prendre l’habitude de lire (dans un livre, pas sur ton téléphone ou ta tablette!) ou alors d’écrire quelques lignes dans un carnet de bord pour retracer ta journée, déposer tes gratitudes, etc. Ensuite extinction des feux.
  • Si tu n’arrives pas à trouver le sommeil de suite, respire profondément et suis le chemin de l’air lors de ta respiration. Écoute aussi ta respiration. Cela peut paraître étrange mais c’est un excellent moyen de trouver l’apaisement et de s’endormir comme un bébé (qui fait ses nuits 😅)

En appliquant toutes ces choses au quotidien et bien d’autres encore, je parviens à maintenir un rythme de travail correct. Je ressens bien sur des périodes de fatigue plus importantes que d’autres. Dans ces cas-là je ne culpabilise pas de prendre plus de temps pour moi et j’essaye de rester calme.

Le facteur stress et un élément déclencheur (entre autres) et aggravant de l’hypothyroïdie d’Hashimoto et de différentes maladies auto-immunes. Il faut vraiment prendre conscience de cela et être attentive aux sources de stress pour pouvoir s’en débarrasser progressivement. C’est essentiel pour aller mieux!

Si tu as tes propres petites astuces n’hésite pas à nous les partager en commentaire 🤍